Table des matières

Introduction

Banque de questions pour le test d'obtention de la citoyenneté canadienne

Cette banque de questions comporte deux sections :

Section I : le domaine est plus général : il couvre le Canada en entier, à travers son histoire, ses vastes territoires, sa position dans le monde d'aujourd'hui;

section II : le domaine de cette section touche la région, la province ou le territoire où réside le candidat à la citoyenneté canadienne.

Section I

1. Qui sont les peuples autochtones du Canada?

Ce sont les premiers habitants du Canada. On pense qu'ils y vivent depuis plus de 20 000 ans! Les tout premiers venaient de Sibérie et ils seraient rentrés sur le territoire canadien en passant par le détroit de Bering ou suivant le chapelet des îles Aléoutiennes. Sans doute, ils pourchassaient les troupeaux de caribous en se servant de leurs peaux pour se vêtir et s'abriter, de leurs bois et de leurs os pour fabriquer des outils rudimentaires et de leur chair pour se nourrir.

2. Quels sont les trois principaux groupes d'autochtones?

Les principaux groupes d'autochtones canadiens sont :

  1. les Amérindiens ou Premières nations,
  2. les Inuit
  3. et les Métis, apparus après la colonisation du pays par les Blancs.

3. Dans quelle région du Canada les peuples autochtones vivaient-ils à l'origine?

À l'arrivée des premiers colons européens, les peuples autochtones vivaient dans toutes les régions du pays. Ils parlaient plusieurs langues. Les Amérindiens de la Côte-Ouest pratiquaient la chasse et la pêche. Ceux des Prairies suivaient les hordes de bisons, qui étaient très nombreux. Les tribus du Centre et de l'Est cultivaient le maïs et plusieurs légumes, des produits inconnus des colons blancs.
Les Inuit, par contre, ont occupé les régions du Nord du Canada. Le climat y était très rigoureux. Ils chassaient le phoque, la baleine, le caribou et l'ours polaire. Durant le long hiver polaire, ils habitaient dans des igloos.

4. Sur quoi comptaient les peuples autochtones habitant dans votre région pour assurer leur subsistance?

Pour répondre à cette question, considérez l'emplacement de votre région et informez-vous auprès de vos professeurs. En effet, la survie des premiers habitants (les autochtones) dépendait de ressources variées selon les régions.

5. De qui descendaient les Métis?

Les Métis sont les enfants et les descendants de commerçants blancs mariés à des femmes amérindiennes. Devenus assez nombreux et groupés dans des villages, ils ont été actifs comme intermédiaires dans le commerce des fourrures. Ils ont développé leur culture, ils se sont opposés à l'armée canadienne et, guidés par Louis Riel, ils ont fondé la province du Manitoba.

6. Quelle industrie a donné lieu à la première collaboration entre Métis et pionniers européens?

C'est la traite des fourrures.
Les explorateurs, les coureurs des bois, les commerçants de fourrures étaient obligés de pénétrer profondément à l'intérieur du vaste territoire canadien, en suivant les cours d'eau et en pagayant sur les nombreux lacs. L'amitié et l'appui des autochtones étaient un atout indispensable pour réussir dans cette entreprise périlleuse. De plus, le territoire était inconnu : les Indiens étaient des guides dont on ne pouvait se passer.
Les expéditions pour trouver et ramener des fourrures dans les ports afin de les expédier vers l'Europe, étaient longues. Les commerçants blancs séjournaient de longues périodes de temps dans les villages amérindiens et ils avaient l'occasion de nouer des relations plus intimes avec leurs hôtes.

7. Quel groupe d'autochtones forme plus de la moitié de la population des Territoires du Nord-Ouest?

Ce sont les Inuit.
Les Territoires du Nord-Ouest et le Yukon forment une région très vaste et peu peuplée : soit le tiers du pays en superficie et seulement 75 000 habitants environ. Plus de la moitié de la population est inuite. Il y aussi des Cris. Les deux gouvernements territoriaux accordent à plusieurs langues amérindiennes le même statut officiel que le français ou l'anglais.

8. Pourquoi les peuples autochtones du Canada travaillent-ils à l'obtention de l'autonomie gouvernementale?

Les peuples autochtones ne se considèrent pas comme des peuples soumis mais comme des peuples fédérés : ils ont signé des traités avec les Blancs en leur cédant des terres en échange de certains privilèges et de certains droits (surtout de chasse et pêche). A cause de ces accords, un certain nombre de tribus amérindiennes ont été confinées dans des territoires qu'on identifie comme «réserves indiennes».
Aujourd'hui les peuples autochtones réévaluent les termes de ces accords et demandent à les revoir et à les rediscuter avec les gouvernements blancs. Ils exigent la reconnaissance d'autres droits, des concessions plus importantes de territoires, des pouvoirs d'autogestion propres à des gouvernements autonomes et souverains. Ils veulent préserver leur culture, leurs langues ancestrales, leurs modes de vie. Ils veulent aussi participer et collaborer à l'édification de la société canadienne de demain.

9. D'où provenaient les premiers pionniers européens au Canada?

Les premiers colons provenaient successivement de France et d'Angleterre.

Par contre, il y eut très vite d'autres personnes de diverses origines qui se sont jointes aux Français et aux Anglais dans cette tâche colossale de la découverte, de l'exploration et de l'exploitation de l'immense territoire canadien.

10. Pourquoi les premiers explorateurs sont-ils venus à l'origine dans la région de l'Atlantique?

La région de l'Atlantique jouit d'une relative proximité avec l'Europe. Les bancs de Terre-Neuve et du Labrador, où le poisson abondait, ont attiré les pêcheurs européens : des Portugais, des Basques, des Scandinaves, des Bretons, des Gallois venaient déjà y chasser la baleine et pêcher la morue. Ils échangeaient des produits avec les Micmacs et les autres Amérindiens de la côte, qui, eux, troquaient les fourrures.

11. Qui étaient les Acadiens?

Les premiers colons français qui se sont établis en sol canadien furent des Français, venus de différents comtés du Royaume dans les années 1600.
On les a appelés les «Acadiens». Ils se sont surtout fixés au Cap Breton, dans l'Île-Saint-Jean (aujourd'hui île-du-Prince-Édouard), dans la vallée de Fundy, sur les côtes de la Baie-des-Chaleurs et dans les Îles-de-la-Madeleine.
D'autres colons des îles de la Manche et d'Allemagne sont arrivés par la suite dans la région atlantique.
Après la conquête anglaise, plusieurs Acadiens seront déportés en Louisiane ou rapatriés en Europe.

12. Nommez les trois industries qui ont aidé les premiers pionniers à établir des colonies dans la région de l'Atlantique.

À l'époque de la colonisation, ces trois industries étaient :

  1. la pêche en haute mer,
  2. les industries forestières et le bois d'œuvre,
  3. l'industrie des fourrures.

Très vite, la production agricole, surtout de la pomme de terre, est devenue une quatrième ressource très importante dans la région.

13. Qui étaient les Loyalistes (United Empire Loyalists)?

L'issue de la Révolution américaine de la fin des années 1700, fut désastreuse pour le Royaume-Uni, qui se trouva dépossédé des immenses territoires qui deviendront les États-Unis d'Amérique. Les colons britanniques qui désiraient demeurer fidèles à la couronne d'Angleterre ont dû quitter les anciennes colonies du Sud pour s'installer au Canada. On les a appelés les «Loyalistes» et par vagues successives ils sont arrivés en Acadie, dans la région des Grands Lacs, dans la Vallée du Saint-Laurent. À leur tour, ils ont dépossédé les colons français de leurs fermes et ont tout simplement pris leur place.
L'effectif des Loyalistes fut d'environ 50 000. Avec eux, des esclaves noirs et des affranchis sont passés au Canada, surtout en Nouvelle-Écosse, au Québec et en Ontario.

14. Quand les Loyalistes sont-ils venus au Canada?

Les Loyalistes sont venus au Canada après la Révolution américaine, donc à la fin des années 1700.

15. Quand les pionniers de France ont-ils établi les premières colonies le long du fleuve Saint-Laurent?

Dès les débuts des années 1600, des colons français se sont établis le long du fleuve Saint-Laurent. Pour tout dire, des communautés amérindiennes étaient déjà installées sur les terres fertiles qui longent le fleuve et ils y avaient développé la culture du maïs, de la courge et de la patate.
Aujourd'hui, plus des trois quarts de la population du Québec est composée de francophones : ce sont les descendants de ces premiers colons.

16. Dans quel secteur industriel travaillaient la majeure partie des premiers pionniers européens?

Les premiers colons cultivaient la terre, travaillaient en forêt, pratiquaient la pêche et le trappe des animaux à fourrure.

17. Quelle est l'activité économique qui s'est répandue dans tout le Canada et qui est demeurée importante pendant plus de 300 ans?

L'activité économique qui s'est répandue dans tout le pays et qui est demeurée importante durant trois siècles, c'est l'industrie et le commerce des fourrures. Cette activité engageait aussi bien les autochtones que les colons français et anglais. Elle permit aux premières grosses compagnies coloniales de se développer et de s'affirmer sur les marchés mondiaux de l'époque, comme la Compagnie des-Cent-Associés et par la suite la Compagnie de la Baie d'Hudson.

18. Quel mode de transport utilisaient les peuples autochtones et les marchands de fourrure pour créer des réseaux d'échange commercial en Amérique du Nord?

Les produits de la traite des fourrures étaient transportés par voie d'eau : les rivières, les lacs étaient les chemins qu'empruntaient couramment les trappeurs, les autochtones, les commerçants jusqu'aux ports intérieurs ou côtiers où les navires embarquaient les peaux et les fourrures destinées aux marchés européens.

19. Pendant combien de temps la Compagnie de la Baie d'Hudson a-t-elle contrôlé les territoires du Nord?

Fondée en 1670 par le roi d'Angleterre Charles II, la Compagnie de la Baie d'Hudson étendra de plus en plus les mailles de son pouvoir sur tout le Nord du Canada, en absorbant toutes les autres compagnies opérant sur le même territoire, comme la Compagnie du Nord-Ouest, par exemple. L'hégémonie de la Compagnie de la Baie d'Hudson durera trois siècles.

20. Quel commerce important la Compagnie de la Baie d'Hudson contrôlait-elle?

C'est à sa fondation en 1670 que l'Angleterre a accordé à cette compagnie le droit exclusif de faire la traite des fourrures dans tout le territoire du Nord et d'en gérer le commerce.

21. Quand est-ce que des milliers de mineurs sont arrivés pour la première fois au Yukon?

C'est vers la fin des années 1800 que la «ruée vers l'or» amène des milliers de mineurs et de chercheurs d'or au Yukon. L'extraction de l'or a perdu beaucoup d'importance, mais les activités minières et l'extraction du pétrole (l'«or noir») jouent encore un rôle très important dans l'économie du territoire du Yukon.

22. Qu'a fait le gouvernement pour faciliter l'immigration dans l'Ouest du Canada?

La plus grande entreprise canadienne des années 1800 est sans contredit la construction du chemin de fer transcanadien. Cette voie ferrée devait permettre de se déplacer facilement à travers tout le pays et de transporter d'un océan à l'autre les produits de l'industrie canadienne.
Le chemin de fer devait rendre possible le transfert d'immigrants vers les Prairies et vers la Côte-Ouest. Le Canada ouvre ses portes aux immigrants qui veulent bien se diriger vers l'intérieur pour y défricher de nouvelles terres.

23. Quel groupe de personnes a été important dans la construction du chemin de fer Canadien Pacifique?

Plusieurs ouvriers chinois ont été engagés dans la construction du chemin de fer transcanadien. On leur imposait les travaux les plus périlleux, surtout dans le creusage des nombreuses galeries de la vallée du Fraser. Il y eut beaucoup de victimes parmi ces travailleurs asiatiques.
Mais d'autres immigrants aussi furent engagés dans cette entreprise : des Polonais, des Italiens...

24. À quelle date a-t-on terminé la construction du chemin de fer Canadien Pacifique?

En 1809, on inaugure le premier tronçon de chemin de fer entre Québec et Montréal. En 1885, la voie ferrée du Canadien Pacifique, reliant l'océan Atlantique à l'océan Pacifique et passant par les Prairies et les Rocheuses, est terminée.

25. Qu'a fait le gouvernement fédéral pour encourager les gens à s'établir dans les Prairies au début des années 1900?

Le Gouvernement canadien vend des terres à bon prix pour encourager des immigrants américains, allemands, Scandinaves à s'établir dans les Prairies. Cette politique d'immigration va s'avérer fructueuse. Des milliers d'immigrants afflueront de partout dans les territoires des futures provinces des Prairies et de la Côte-Ouest.

26. Que signifie la Confédération?

La «Confédération» est l'union politique de dix provinces et de deux territoires, formant un pays, le Canada.

27. Qu'est-ce que la Constitution canadienne?

La Constitution canadienne est un système de lois et de conventions qui détermine le mode de gouvernement du Canada. Le Canada est une union «fédérative» de provinces et de territoires. Chaque province ou territoire jouit d'une grande part d'autonomie.

28. En quelle année le Canada est-il devenu un pays?

On considère que le Canada est devenu un pays le 1er juillet 1867.

29. Quel document a légalisé la Confédération?

Cette Constitution fut adoptée le 1er juillet 1867, à Charlottetown (Île-du-Prince-Édouard), par les représentants des quatre premières provinces (l'Ontario, le Québec, la Nouvelle-Écosse, le Nouveau-Brunswick). Terre-Neuve et l'île-du-Prince-Édouard refusent d'y adhérer. Cette constitution fut adoptée en 1867 sous le nom de l'«Acte de l'Amérique du Nord britannique».

30. Quel document a défini à l'origine les responsabilités du gouvernement fédéral et de ceux des provinces?

L'«Acte de l'Amérique du Nord britannique» fixe deux ordres de gouvernements :

  1. le gouvernement fédéral, avec un Premier ministre, un cabinet, deux chambres (les Communes et le Sénat);
  2. les gouvernements provinciaux ou territoriaux, avec des Premiers ministres et des cabinets provinciaux.

Les Premiers ministres, les ministres et les députés seront élus par le peuple; les sénateurs, eux, sont nommés par le Premier ministre du Canada.
Le Souverain britannique nomme un Gouverneur général (ou vice-roi) pour le Canada et des Lieutenants-gouverneurs ou des Commissaires pour le représenter auprès des gouvernements provinciaux ou territoriaux.

31. Quand l'Acte de l'Amérique du Nord britannique est-il entré en vigueur?

L'«Acte de l'Amérique du Nord britannique» fut adoptée en 1867.

32. Pourquoi l'Acte de l'Amérique du Nord britannique joue-t-il un rôle important dans l'histoire du Canada?

Le Confédération canadienne fut créée en 1867 par l'«Acte de l'Amérique du Nord britannique».
Le 8 mars 1982, le gouvernement britannique a signé l'«Acte canadien», permettant le rapatriement de la Constitution canadienne et l'entière indépendance du pays. Depuis, le peuple canadien a la maîtrise totale de ses propres règlements et des principes constitutionnels du pays.

33. Quelles sont les quatre provinces qui se sont réunies pour former la Confédération?

Les quatre provinces qui fondèrent à Charlottetown la Confédération canadienne le 1er juillet 1867 ont été :

  • l'Ontario,
  • le Québec,
  • la Nouvelle-Écosse,
  • le Nouveau-Brunswick,

34. Énumérez chaque province et territoire et dites à quelle date chacun s'est joint à la Confédération.

le 1er juillet 1867

Ontario, Nouveau-Brunswick, Québec, Nouvelle-Écosse

en 1870

Manitoba, Territoires du Nord-Ouest

en 1871

Colombie-Britannique

en 1873

Île-du-Prince-Édouard

en 1898

Yukon

en 1905

Alberta, Saskatchewan

en 1949

Terre-Neuve

35. Quelle a été la dernière province à joindre le Canada?

Terre-Neuve a été la dernière province à joindre le Canada. L'île de Terre-Neuve fut néanmoins la première colonie britannique d'Amérique du Nord. Des pêcheurs et des marchands de Bristol y furent attirés par la richesse des grands bancs de poissons dès 1481. John Guy y fonda la première colonie en 1610. L'île devint un dominion autonome en 1855. Après plusieurs référendums l'adhésion à la confédération canadienne fut votée en 1949.

36. Quelle est la date de la Fête du Canada et que célèbre-t-on?

Le 1er juillet de chaque année on célèbre la Fête du Canada : en effet, le 1er juillet est le jour anniversaire de la Confédération et de la fondation du Canada.

37. Qui a été le premier Premier ministre du Canada?

Le premier Premier ministre du Canada fut Sir John A. MacDonald. Il est né en Écosse en 1815 et il est arrivé au Canada à l'âge de 5 ans. Il fut admis au barreau du Haut-Canada et il se distingua comme avocat de la défense dans des causes difficiles. Il fut élu député conservateur au Parlement fédéral dans le comté de Kingston. Sir John MacDonald garda son siège de député jusqu'à sa mort.

Il joua un grand rôle dans les tractations qui menèrent à la création de la confédération canadienne en 1867. Il en devint d'ailleurs le premier Premier ministre.

Sous son gouvernement, d'autres provinces vinrent joindre le Canada : le Manitoba, la Colombie-Britannique et l'île-du-Prince-Édouard. Il vit aussi s'accomplir le grand projet du chemin de fer transcanadien. Politicien opportuniste et adroit, il faisait passer la raison politique avant les scrupules d'ordre moral.

On lui reproche la répression sanglante des Métis de Rivière-Rouge et la pendaison de Louis Riel. John A. MacDonald est décédé en 1891.

38. Pourquoi la Loi constitutionnelle de 1982 joue-t-elle un rôle important dans l'histoire canadienne?

La Loi constitutionnelle de 1982 comporte des changements importants dans la Constitution canadienne :

  • le Canada peut amender la Constitution sans demander le consentement du gouvernement britannique;
  • les changements peuvent se faire si le Gouvernement fédéral et ceux de 7 provinces sur dix sont d'accord;
  • la Charte des droits et libertés est intégrée à la Constitution canadienne.

Avec cette Loi constitutionnelle de 1982, la nouvelle Constitution canadienne est rapatriée à Ottawa. Cela fut fait toutefois sans l'assentiment du Québec.

39. Quelle partie de la Constitution protège légalement les droits et libertés fondamentaux de tous les Canadiens?

C'est la «Charte canadienne des droits et libertés» qui garantie les libertés et les droits fondamentaux à tous les citoyens canadiens.

40. Quand la Charte canadienne des droits et libertés est-elle devenue partie intégrante de la Constitution canadienne?

Cette Charte est partie intégrante de la nouvelle Constitution canadienne depuis 1982.

41. Nommez deux libertés fondamentales protégées par la Charte canadienne des droits et libertés.

Cette Charte assure, entre autres :

  • la liberté de pensée et d'expression;
  • la liberté de se réunir pacifiquement;
  • la liberté de circuler, de s'établir, de vivre et de travailler où l'on veut au Canada.

42. Nommez trois droits traditionnels protégés par la Charte canadienne des droits et libertés.

La Charte protège, entre autres :

  • les droits démocratiques, comme le droit de vote;
  • les garanties juridiques, comme le droit à un procès équitable;
  • les droits sociaux, comme celui d'être protégé contre toute forme de discrimination;
  • les droits des peuples autochtones.

43. Énumérez quatre droits que possèdent les citoyens canadiens.

Les citoyens canadiens ont :

  • le droit de voter aux élections fédérales, provinciales ou territoriales;
  • le droit de se présenter comme candidats à ces élections;
  • le droit de se faire instruire dans l'une ou l'autre des langues officielles;
  • le droit de demander un passeport canadien;
  • le droit d'entrer au Canada et d'en sortir librement.

44. Qui a le droit de demander un passeport canadien?

Seulement les personnes qui détiennent la citoyenneté canadienne par naissance ou par naturalisation peuvent obtenir un passeport canadien.

45. Qui a le droit d'entrer et de quitter le Canada quand il le veut?

Peuvent entrer au Canada et en sortir librement tous les citoyens détenteurs d'un passeport valide.

46. Qui a le droit que sa candidature à un poste soit étudiée en priorité au gouvernement fédéral?

Seulement les citoyens canadiens jouissent de ce droit de priorité.

47. Que signifie «égalité en vertu de la loi»?

Cela signifie que la loi s'applique également à tous les Canadiens et Canadiennes, sans aucune discrimination. Cela signifie également que tous ont droit à la même protection de la part de la police et des tribunaux.
D'ailleurs tous les citoyens canadiens et tous les résidents permanents au pays ont un droit égal d'accès au système judiciaire.

48. Que signifie «liberté de circulation et d'établissement»?

Les Canadiens et Canadiennes ont le droit de s'établir, de vivre et de travailler où bon leur semble au pays.
Ils ont également le droit d'entrer au pays et d'en sortir librement, à condition - bien entendu - de détenir un passeport canadien et d'obtempérer à certains règlements de contrôle et d'accises.

49. Nommez six responsabilités d'un citoyen.

Les responsabilités fondamentales du citoyen sont les suivantes :

  1. voter aux élections;
  2. observer les lois du pays;
  3. offrir son aide aux autres citoyens et résidents;
  4. respecter les droits et les libertés des autres;
  5. éviter toutes injustices et discrimination;
  6. respecter l'environnement et le patrimoine canadien.

50. Donnez un exemple de la façon dont vous pouvez prendre soin du patrimoine naturel du Canada.

On prend soin du patrimoine canadien en participant aux activités des groupes communautaires, en travaillant avec d'autres pour trouver des solutions aux problèmes sociaux qui se présentent, en jouant son rôle pour faire en sorte que son propre milieu soit un endroit où il fait bon vivre.

51. Que promettrez-vous lorsque vous prêterez le serment de citoyenneté?

Avec le serment de citoyenneté, le nouveau citoyen promet solennellement allégeance au Chef du Canada, d'obéir aux lois du Canada et d'accomplir tous les devoirs d'un citoyen canadien.

52. Expliquez de quelle façon un droit de citoyen peut également être perçu comme une responsabilité de citoyen, par exemple le droit de vote.

On ne peut empêcher un citoyen de voter lors d'une élection. Le citoyen doit, bien entendu, accomplir certaines démarches pour figurer sur la liste des électeurs et respecter certaines procédures au moment du vote : une fois ces conditions dûment remplies, personne ne peut s'opposer à ce qu'un citoyen vote ni faire en sorte que son vote soit invalidé : en ce sens on affirme que le citoyen a le «droit» de voter.
D'un autre côté, c'est une obligation morale ou civique pour le citoyen de participer à la bonne marche des affaires publiques selon sa conscience et sa vision de la justice sociale et du bien commun : et, en démocratie, voter lors des élections c'est une des manières fondamentales d'accomplir ce «devoir».

53. Donnez un exemple de la façon dont vous pouvez manifester votre sens des responsabilités en participant aux activités communautaires.

Il existe, en effet, plusieurs façons de manifester son propre sens des responsabilités, comme :

  • voter aux élections,
  • offrir son aide aux membres de sa propre communauté,
  • faire partie de groupes communautaires,
  • exprimer ses opinions tout en respectant celles des autres,
  • protéger l'environnement et développer le patrimoine canadien,
  • travailler à la recherche de solutions aux problèmes sociaux,
  • aider ses voisins, surtout les plus démunis et les enfants,
  • travailler comme bénévole à des campagnes électorales,
  • se porter candidat dans des mouvements.

54. Quel document juridique reconnaît la diversité culturelle des Canadiens?

C'est la «Loi sur le Multiculturalisme» (1971). En plus des Premières Nations, des deux peuples fondateurs du pays, le Canada héberge des immigrants et des fils d'immigrants venant de plus de 150 pays différents.
Au Canada, de nombreux groupes ethniques vivent et collaborent harmonieusement. En reconnaissant officiellement la diversité culturelle de la population canadienne, la Loi sur le Multiculturalisme concède à tous la liberté de maintenir son propre patrimoine culturel, les invite à échanger les richesses culturelles et à participer pleinement à la vie du pays.

55. Quelles sont les deux langues officielles du Canada?

Les deux langues officielles du Canada sont l'anglais et le français.

Les anglophones et les francophones vivent ensemble depuis presque 300 ans au Canada et plus de 90% des Canadiens s'expriment dans l'une ou l'autre de ces langues dites officielles et plusieurs s'expriment même dans les deux.
Toutefois, les langues des Premières Nations sont considérées aussi comme des langues officielles dans les milieux autochtones où elles ont cours.

56. Quels documents juridiques protègent les droits relatifs aux langues officielles des Canadiens?

Ce sont la Constitution Canadienne et la Loi sur les langues officielles.

57. Donnez un exemple où l'égalité du français et de l'anglais est reconnue au Canada.

En fait, les exemples sont nombreux :

  • le français et l'anglais ont le même statut et le même usage au Parlement et au Sénat, devant les cours fédérales et dans les institutions fédérales;
  • les citoyens canadiens ont le droit de subir un procès criminel en anglais ou en français;
  • selon les besoins, le public a droit à des services du gouvernement fédéral en français ou en anglais;
  • les minorités de langue française ou anglaise ont droit à l'instruction dans leur langue partout au Canada.

58. Où vivent la majorité des Canadiens qui parlent le français?

C'est dans la Province du Québec que vivent la plupart des Canadiens de langue française.

59. Dans quelle province retrouve-t-on le plus de Canadiens bilingues?

C'est également au Québec qu'on retrouve le plus haut pourcentage de Canadiens bilingues, c'est-à-dire parlant le français et l'anglais. Ils constituent le tiers de la population québécoise.

60. Quelle est la seule province officiellement bilingue? C'est le Nouveau-Brunswick.

61. À quoi ressemble le drapeau canadien?

Le drapeau canadien présente trois bandes verticales, respectivement de couleur rouge, blanc et rouge, avec au centre une grande feuille d'érable de couleur rouge. On l'appelle aussi l'«unifolié».

62. Quelle chanson est l'hymne national du Canada?

L'hymne national du Canada est le «Ô CANADA!», composé par Calixa Lava liée, compositeur canadien : cet hymne fut chanté la première fois le 24 juin 1880 et il a été choisi comme hymne national un siècle plus tard, le 1er juillet 1980. L'auteur de la version anglaise est je juge Robert Stanley Weir, les mots français sont de Sir Adolphe-Basile Routhier.

63. Écrivez les deux premières lignes de l'hymne national du Canada.

«Ô Canada! Terre de nos aïeux,
Ton front est ceint
de fleurons glorieux!»

64. D'où vient le nom «Canada»?

Deux jeunes Amérindiens ont indiqué à l'explorateur Jacques Cartier, en 1535, le chemin qui menait vers un village Huron et ils semblaient désigner cette bourgade par le mot «KANATA». Jacques Cartier donna ce nom au village et aux terres des alentours. Cartier appelait aussi «rivière du Canada» le Saint-Laurent d'aujourd'hui.
L'appellation «Canada» fut officialisée en 1791, quand furent fondés le Bas-Canada (Québec) et le Haut-Canada (Ontario) et en 1841 quand les deux Canadas ont été unifiés pour porter le nom de Province ou «Dominion» du Canada.

65. Quel animal est le symbole officiel du Canada?

C'est le castor. Symbole d'une ressource importante, les fourrures, il fut vite incorporé dans les armoiries des grandes compagnies (comme la compagnie de la Baie d'Hudson), des familles de notables, des villes et représenté sur les pièces de monnaie et les timbres canadiens.
Officiellement, c'est en 1975 que ce rongeur laborieux et ingénieux de la forêt canadienne fut élevé au rang d'emblème de la souveraineté du pays.

66. Comment appelle-t-on la tour qui se trouve au centre des édifices du Parlement?

Cette tour s'appelle «La Tour de la Paix». Elle est haute 90 mètres et porte un carillon de 53 cloches. Lorsque le Parlement est en train de siéger, une lumière blanche brille en haut de la tour. Devant la Tour, depuis 1967, brûle la «flamme éternelle» pour commémorer le centenaire de la Confédération canadienne.

67. Quelle forme d'art unique attribue-t-on aux Premières Nations de la Côte-Ouest?

Les Amérindiens de la Côte-Ouest du Canada se distinguent dans l'art de sculpter de magnifiques mâts totémiques et des habitations très décorées. Leurs costumes sont très hauts en couleur et leurs danses très élaborées, pleines de symbolisme.

Les Inuit aussi réalisent de magnifiques objets d'art et d'artisanat. Il s'agit généralement de gravures et de sculptures en pierre de savon, dans lesquelles ils représentent leur environnement et leur mode de vie : des scènes de chasse et de pêche, des animaux domestiques ou sauvages, mais surtout des êtres humains, comme la mère et l'enfant, le vieil homme, le chasseur... Ils prétendent faire ressortir l'esprit de la pierre, en la modelant avec respect. Ils sont très habiles dans le ciselage de l'ivoire et la confection de vêtements de fourrures.
Leurs produits sont connus dans le monde entier et les musées canadiens en exhibent de magnifiques collections.
Les Inuit se transmettent des contes et des légendes très suggestives et ils ont également développé un style de chant très particulier.

68. Pourquoi appelle-t-on parfois le Nord le «pays du soleil de minuit»?

À la fin de juin, dans le Grand-Nord, en haut du 60° parallèle, la lumière du jour dure 24 heures et à minuit on peut contempler le soleil à l'horizon. C'est pour cette raison que le Grand-Nord est appelé «la terre du soleil de minuit».
Il est vrai que dans le Grand-Nord les étés sont courts et les hivers très longs! Toutefois, l'été nordique est agrémenté par la floraison subite d'une multitude de fleurs multicolores et par l'arrivée de centaines de milliers d'oiseaux migrateurs qui viennent dans les régions arctiques pour y faire leur nid et procréer. L'hiver, il y fait un froid rigide et intense : on y enregistre des températures minimales de -60°!

69. Une loi du Parlement est nécessaire pour créer un nouveau territoire dans le Nord canadien. Quel sera le nom du nouveau territoire?

La population des Territoires du Nord-Ouest s'est exprimé par vote unanime en faveur de la création d'un nouveau territoire autonome et distinct, qui devra s'appeler Nunavut - ce qui signifie en inuktitut : «Notre patrie». Ce territoire comprendra la moitié orientale de la partie continentale des Territoires du Nord-Ouest actuels et la plupart des îles canadiennes de la région arctique. Une population de 17 000 Inuit vit sur ces immenses étendues arctiques. La création de ce nouveau territoire a nécessité l'adoption d'une loi spéciale par le Parlement fédéral (juin 1993). Cette loi sera effective à partir de 1999.

70. Quelle est la population du Canada?

Le Canada est un pays avec un territoire national très vaste, mais peu peuplé. En effet, sur 10 millions de Kilomètres carrés ne vivent que 29 millions d'habitants. On peut dire que l'ensemble de la population canadienne vit dans la zone la plus au sud du pays, là où le climat est plus clément et où se trouvent les grandes voies de communication ainsi que les grandes villes.

71. Quels sont les trois océans qui entourent le Canada?

Les océans qui entourent le Canada sont :

  • au nord, l'océan Arctique,
  • à l'est, l'océan Atlantique,
  • à l'ouest, l'océan Pacifique.

72. Combien compte-t-on de provinces et de territoires au Canada?

On compte actuellement au Canada :

  • 10 provinces.
  • 2 territoires.

73. Quelle est la capitale du Canada?

La capitale nationale du Canada est Ottawa. Cette ville fut choisie dès 1857 pour héberger le Parlement de la colonie et, plus tard, le Parlement de la nouvelle Confédération. Ottawa est une ville de 400 000 habitants, admirée pour les magnifiques immeubles de style néogothique du Parlement, la Tour de la paix, les divers monuments commémoratifs des plus grands moments de l'histoire du pays. À Ottawa se tient chaque année le festival des tulipes, le plus important en Amérique du Nord : chaque année les Pays-Bas fournissent les bulbes en signe de gratitude envers le Canada qui hébergea la famille royale hollandaise durant la deuxième guerre mondiale.
L'hiver, le canal Rideau devient la plus longue patinoire au monde, car elle s'étend sur 6 kilomètres, ponctuée d'abris chauffés, éclairée de nuit, avec une foule d'autres services pour accommoder les citoyens qui y accourent pour s'adonner aux loisirs hivernaux.
De l'autre côté de la rivière des Outaouais, à Hull, il y a le nouveau et fascinant Musée canadien des civilisations.

74. Nommez toutes les provinces et les territoires ainsi que leur capitale.

ProvincesCapitales provinciales

Ontario

Toronto

Québec

Québec

Nouvelle-Écosse

Halifax

Nouveau-Brunswick

Fredericton

Manitoba

Winnipeg

Îles-du-Prince-Édouard

Charlottetown

Saskatchewan

Regina

Alberta

Edmonton

Colombie-Britannique

Victoria

Terre-Neuve

St-John's

TerritoiresCapitales territoriales

Yukon

Whitehorse

Territoires du Nord-Ouest

Yellowknife

(Nunavut)

75. Nommez les cinq régions du Canada.

Les cinq régions du Canada sont :

  • la région Atlantique,
  • la région du Centre,
  • la région des Prairies,
  • la Côte-Ouest,
  • le Grand-Nord.

76. Quelles sont les provinces de la région du Centre du Canada?

Ces provinces sont deux :

  1. le Québec
  2. l'Ontario.

77. Quelles sont les provinces de la région de l'Atlantique?

Ces provinces sont au nombre de quatre :

  1. Terre-Neuve,
  2. la Nouvelle-Écosse,
  3. le Nouveau-Brunswick,
  4. l'Île-du-Prince-Édouard.

78. Nommez les provinces des Prairies.

Il s'agit de trois provinces;

  1. l'Alberta,
  2. la Saskatchewan,
  3. le Manitoba.

79. Quels sont les territoires dans le nord du Canada?

Présentement il y en a deux :

  1. le Yukon,
  2. les Territoires du Nord-Ouest.

Mais en 1999, ces derniers seront découpés et un nouveau territoire fera son apparition : le Nunavut.

80. Nommez une province qui se trouve sur la côte de l'Atlantique du Canada.

Parmi les quatre provinces, celles qui font davantage directement face au grand océan sont : Terre-Neuve et la Nouvelle-Écosse.

81. Nommez une province qui se trouve sur la côte du Pacifique du Canada.

Sur la Côte-Ouest, il n'y a que la Colombie-Britannique.

82. Quelle région couvre plus d'un tiers du Canada?

C'est la région du Grand-Nord canadien, avec plus de 3 800 000 kilomètres carrés.

83. Où vit plus de la moitié de la population canadienne?

Plus de la moitié de la population canadienne vit dans la région du Centre.

84. Un tiers de tous les Canadiens vit dans quelle province?

Au-delà du tiers des Canadiens résident dans la province de l'Ontario.

85. Qu'est-ce que le Bouclier canadien?

Les territoires qui entourent la Baie d'Hudson, en s'étalant profondément en éventail vers le sud, sont formés de roches et de sédiments très anciens, riches en gisements de minerais de toutes sortes : fer, titane, or, argent, cuivre, nickel, zinc...

La surface de cet immense territoire est recouverte de forêts qui alimentent une importante industrie de pâtes et papiers.
De plus, les réserves d'eau douce, les cours d'eau y abondent et sont souvent utilisés pour produire de l'hydroélectricité.
On appelle ces territoires «le Bouclier canadien».

86. Où se trouve le Bouclier canadien?

Le Bouclier canadien se trouve principalement au Québec et en Ontario et représente la partie nord de ces provinces.

87. Où se trouvent les Rocheuses canadiennes?

Les Rocheuses canadiennes constituent un ensemble montagneux d'une beauté remarquable. Elles s'étendent entre la province de la Colombie-Britannique et l'Alaska (côté ouest) et la province de l'Alberta et le Territoire du Yukon (côté est).
Ce sont des montagnes élevées (plusieurs sommets dépassent les 5 000 mètres de hauteur au Yukon et les 4 000 mètres en Colombie-Britannique), avec de superbes glaciers.

88. Où se trouvent les Grands Lacs?

Les Grands Lacs se trouvent dans le sud de la province de l'Ontario, à la frontière des États-Unis.

89. Quels sont les noms des Grands Lacs? On dénombre cinq Grands Lacs :

  1. le lac Supérieur,
  2. le lac Michigan,
  3. le lac Huron,
  4. le lac Ontario,
  5. le lac Érié.

Mais il y a aussi le petit lac Sainte-Claire.
De tous ces plans d'eau, seul le lac Michigan est entièrement américain. Les autres s'étalent en territoire canadien et américains.

90. Où se trouve la voie maritime du Saint-Laurent?

La voie maritime du Saint-Laurent va de Montréal (Québec) aux Grands Lacs (Ontario). Par les canaux et les nombreuses écluses de cette voie d'eau, les navires marchands transatlantiques peuvent remonter le fleuve Saint-Laurent jusqu'aux industries côtières des Grands Lacs, afin d'assurer un transport plus direct et plus rapide des matières premières et des produits manufacturés.

91. Nommez deux chaînes de montagnes au Canada.

Signalons, en Colombie-Britannique, la chaîne Côtière, les Rocheuses et la chaîne Columbia - et les Appalaches et les Laurentides au Québec.

92. Quel territoire partage une frontière avec un autre pays?

Le Yukon partage une longue frontière avec l'état de l'Alaska (États-Unis).

93. Quelle province est connue comme le territoire des cent mille lacs?

C'est le Manitoba. Il y a des personnes qui considèrent que le Québec aussi mériterait cette appellation.

94. Quelles provinces sont reliées au Nouveau-Brunswick par voie de terre?

Le Nouveau-Brunswick est relié au Québec et à la Nouvelle-Écosse par voie de terre.

95. Près de quel océan se trouve Terre-Neuve?

L'île de Terre-Neuve est baignée par l'océan Atlantique.

96. Quelle chaîne de montagnes forme une frontière entre l'Alberta et la Colombie-Britannique?

La chaîne des Rocheuses sépare la Colombie-Britannique de l'Alberta.

97. Quelles sont les deux provinces les plus près de l'île-du-Prince-Édouard?

Ce sont le Nouveau-Brunswick et la Nouvelle-Écosse. Bientôt un pont reliera l'île-du-Prince-Édouard au Nouveau-Brunswick : le pont de la «Confédération».

98. Quelle province canadienne a la plus petite superficie?

C'est l'île-du-Prince-Édouard, qui ne compte que 5 657 km2, avec une population de 130 200 habitants!

99. Où sont situés les édifices du Parlement?

Ces édifices sont situés à Ottawa (Ontario), capitale fédérale.

100. Quel pays se trouve à la frontière sud du Canada?

À la frontière sud du Canada il y a les États-Unis d'Amérique.

101. Quelles sont les trois principaux secteurs industriels au Canada?

Les trois principaux secteurs industriels canadiens sont les suivants :

  • l'exploitation des ressources naturelles du pays.
    Cela comprend les industries forestières, l'agriculture, la pêche, la production d'énergie, l'extraction des minerais...
  • la fabrication.
    Les industries manufacturières du Canada produisent des biens vendus dans le pays et à travers le monde entier, comme le papier, les autos, les aliments, les textiles et les vêtements, le matériel de haute technologie...
  • les services :
    c'est-à-dire les transports, les soins de santé, la construction, les communications, le tourisme, l'administration du pays, l'éducation...

102. Quel type d'emploi occupent la majorité des Canadiens?

70% des Canadiens et des Canadiennes travaillent dans le secteur des services.

103. Quel pays est le principal partenaire commercial du Canada?

Le principal partenaire commercial du Canada ce sont les États-Unis.

104. Pourquoi les Grands Lacs sont-ils importants pour le Canada?

Les Grands Lacs sont très importants pour le Canada. Le plus vaste parc industriel du Canada se trouve sur les rives de ces Grands Lacs. Depuis l'ouverture de la voie maritime du Saint-Laurent, les industries des Grands Lacs communiquent facilement avec l'extérieur du pays. Sans dire que les États-Unis et le Canada se partagent le territoire des Grands Lacs, ce qui permet des échanges intenses avec les industries américaines. Les Grands Lacs représentent également la plus grande réserve au monde d'eau douce.

105. Pourquoi le Bouclier canadien est-il important pour l'économie canadienne?

La formation géologique du Bouclier canadien est composée de roches et de sédiments très riches en minerais variés et très en demande sur les marchés internes et mondiaux : grâce aux gisements que recèle le Bouclier canadien, le Canada est en tête de liste des producteurs d'or, d'argent, de nickel, de zinc, de cuivre, de titane, de fer, d'uranium...
Les ressources de surface du Bouclier canadien sont également très importantes : les forêts qui le recouvrent alimentent l'industrie canadienne des pâtes et papiers, la plus importante au monde. Les cours d'eau du Bouclier canadien sont canalisés dans des réservoirs immenses qui sont à leur tour utilisés pour produire de l'hydroélectricité.
Les compagnies canadiennes ont développé un très haut niveau d'expertise pour ces mégaprojets hydroélectriques.

106. Pourquoi la voie maritime du Saint-Laurent est-elle importante pour le Canada?

La voie maritime du Saint-Laurent permet aux navires de haute mer d'accéder aux industries canadiennes et américaines de la région des Grands Lacs. Elle permet le transport rapide de stocks importants et volumineux, comme les minerais et les céréales, soit vers les grands centres usiniers de l'intérieur, soit vers les ports du monde entier.

107. Énumérez quatre minéraux importants que l'on retrouve dans le Bouclier canadien.

Le Bouclier canadien est riche en fer, en métaux précieux, en or, argent, nickel, zinc, cuivre... Le Bouclier canadien n'est pas l'unique région canadienne riche en minerai : il y a des industries minières importantes également dans les Appalaches, dans les Prairies, en Colombie-Britannique, au Yukon et dans le Grand Nord.
À cause des gisements de son sous-sol, le Canada emploie environ 138 000 personnes dans le secteur des mines, et plus exactement dans la prospection, l'extraction et l'affinage de 6 0 minéraux différents. Il occupe le troisième rang des producteurs miniers à l'échelle mondiale. Il est le premier producteur de zinc et d'uranium au monde. Il est le deuxième producteur d'amiante, de nickel et de potasse. Il est le troisième producteur d'aluminium, le quatrième producteur de cuivre et d'argent, le cinquième producteur d'or et de plomb.
Les combustibles minéraux représentent 55% de toute la production minière canadienne. C'est en Alberta que l'on extrait la presque totalité du pétrole et du gaz naturel canadien.

108. Quelle province est l'une des régions agricoles les plus productives au monde?

Les trois provinces des Prairies sont couvertes de terres agricoles parmi les plus fertiles du monde entier. On y produit en quantités industrielles les céréales et on y élève d'immenses troupeaux de bovins de boucherie.
Le Manitoba se distingue par la grande variété de céréales et de bétail; la Saskatchewan demeure le premier producteur de blé du Canada et l'Alberta le principal producteur de bovins de boucherie. On considère la Saskatchewan comme la région agricole la plus productive du monde entier.

109. Quelle région est reconnue comme étant le centre manufacturier et industriel du Canada?

Ce centre est sans aucun doute la province de l'Ontario.

  • 53% de tous les produits manufacturés au Canada sont faits en Ontario : soit 80% des automobiles, 60% de la machinerie, 50% des produits chimiques.
  • dans la région usinière de l'Ontario, plus de la moitié de la population travaille dans la moitié des usines existantes au Canada, et produisent la plupart des biens manufacturés du pays.
  • Hamilton produit 80% de l'acier canadien et en fait des pièces de machineries ou d'outils de toutes sortes, expédiées par la suite aux quatre coins du pays et du monde;
  • Toronto et les villes satellites ont développé une très haute technologie, tandis que le nord de l'Ontario se concentre dans la production des pâtes et papiers;
  • Sarnia est un important centre de raffinage et de manufacturation des produits dérivés du pétrole.

110. Quelle région du Canada est reconnue tant pour ses terres agricoles fertiles que pour ses précieuses ressources énergétiques?

C'est la province de l'Alberta.
La concession de terres aux immigrants et l'arrivée du chemin de fer transcanadien, dans les années 1880, avaient permis de développer l'économie agricole de la province.
C'est après la Deuxième Guerre mondiale qu'on découvrit des gisements importants de pétrole et de gaz naturel dans le sous-sol albertain. L'exploitation de ces richesses a immédiatement attiré les capitaux et la main-d'œuvre. Calgary et Edmonton sont vite devenues deux grandes villes importantes, avec de nombreux sièges sociaux de compagnies pétrolières (plus de 350 à Calgary seulement) et quantité de raffineries, d'usines pétrochimiques et d'industries connexes du plastique et du textile.

111. Quelles sont les deux provinces qui produisent plus des trois quarts des produits manufacturés au Canada?

Ces deux provinces sont celles de la région du Centre : le Québec et l'Ontario.
La moitié de la population canadienne vit dans le sud de ces deux provinces, en bordure des Grands Lacs et du fleuve Saint-Laurent. Si on additionne les produits des industries manufacturières du Québec à ceux des industries ontariennes, on obtient les 3/4 de tous les biens fabriqués au Canada.
Le Québec se distingue dans la production des pâtes et papiers (30% de la production canadienne), de véhicules variés, de moteurs d'avion et d'avions, de wagons, de vêtements...

112. Quelle province est le plus gros producteur de métaux au Canada?

C'est l'Ontario.
Le sous-sol de cette province fournit 14.5% de la production nationale canadienne, suivit de la Colombie-Britannique (10.7%) et du Québec (8%).
Si on compte les minéraux combustibles parmi les métaux extraits du sous-sol, c'est l'Alberta qui passe en tête, avec 46.3% de la production nationale canadienne.
Les métaux du sous-sol ontarien sont l'or, l'argent, le nickel, le zinc, le cuivre et l'uranium.

113. Quelle province est le principal producteur de pâtes et papiers au Canada?

C'est le Québec, qui, avec environ une cinquantaine d'usines, fabrique 30% de la production canadienne des pâtes et du papier journal. Il est suivi de près de la Colombie-Britannique, responsable du quart de la production nationale des pâtes et papiers.

114. Dans quelle province retrouve-t-on l'industrie laitière la plus importante au Canada?

Cette industrie est importante dans les provinces du Centre : l'Ontario et le Québec.
On sait que le lait supporte mal le transport : par conséquent, les fermes laitières s'étalent généralement près des centres urbains à ravitailler, donc dans le sud du Québec et de l'Ontario. Les fermes laitières font également de la culture et de l'élevage.
En fait, en Ontario, l'élevage et la culture prédominent, tandis qu'au Québec la production du lait et de ses dérivés demeure plus importante.

115. Dans quelle province l'industrie forestière est-elle la plus prospère au Canada?

C'est en Colombie-Britannique, où 4 travailleurs sur dix travaillent dans la coupe, le sciage, la production et le transport du bois d'œuvre, ainsi que dans la fabrication du papier. La Colombie-Britannique produit également beaucoup de contre-plaqué. Avec 7% des forêts canadiennes, la Colombie-Britannique produit la moitié du bois d'œuvre au Canada. Tout ce bois d'œuvre est en grande partie destiné à l'exportation. La masse totale produite chaque année est de 78,6 millions de mètres cubes!
Le climat doux de la province favorise une croissance plus rapide des pins, des sapins, des cèdres et de l'épinette. En 75 ans, les conifères qui poussent sur son territoire vont croître jusqu'à 40 mètres de hauteurs, tandis que dans d'autres provinces les mêmes arbres ne dépasseront pas 18 mètres de hauteur dans le même laps de temps.
Sur la Côte-Ouest les arbres atteignent des hauteurs légendaires (90 mètres, pour le sapin de Douglas), leur bois est résistant et léger, recherché par les constructeurs.

116. Quelle province est le principal producteur de pétrole et de gaz au Canada?

C'est en Alberta que sont situés la plupart des champs pétrolifères, carbonifères et de gaz naturel du Canada.
Plusieurs oléoducs et gazoducs partent de l'Alberta pour acheminer soit le pétrole soit le gaz naturel vers les grands centres urbains ou les complexes industriels du pays et des États-Unis. Là, le pétrole brut est raffiné dans d'immenses usines. Quant aux gaz naturel, il est utilisé dans les usines et les résidences comme combustible.

117. Quelle province est le principal producteur de blé au Canada? C'est la Saskatchewan.

Cette province produit le 60% de tout le blé canadien. On y produit également d'autres céréales : orge, avoine, seigle, colza... La Saskatchewan est sillonnée par un réseau ferroviaire très développé qui assure le transport des produits céréaliers vers les ports canadiens. Parfois cette route du blé est très longue : jusqu'à 3 000 kilomètres à parcourir!
Quand l'hiver n'a pas encore gelée et bloqué la voie maritime du Saint-Laurent, des navires particulièrement adaptés (les «lakers») assurent le transport des céréales des Grands Lacs jusqu'à Montréal et à Sept-îles. De là, le blé de la Saskatchewan, ainsi que celui du Manitoba et de l'Alberta, sont transportés par bateaux vers la Russie, la Chine, l'Afrique.
Les provinces des Prairies possèdent également une importante industrie laitière et d'élevage de bovins.
L'Alberta, le Manitoba, mais surtout la Saskatchewan, méritent le titre de «grenier du Canada».

118. Quelle province est le principal producteur d'hydroélectricité au Canada?

C'est le Québec.
Les bassins hydrographiques du Québec sont très importants, riches en volume d'eau et se prêtent bien à la production d'électricité. Les bassins des dix rivières les plus importantes du Québec totalisent 620 300 kilomètres carrés, avec 11 500 mètres cubes de débit d'eau par seconde. De ces 10 rivières, seulement la moitié sont aménagées pour produire de l'hydroélectricité. Les dix principaux réservoirs du Québec s'étendent sur 16 906 kilomètres carrés.
Au Québec, dans le Grand-Nord surtout, des mégaprojets hydroélectriques ont surgi, des barrages et des centrales imposantes ont été construites. Cela a permis à la société d'état «Hydro-Québec» de passer de 11 000 à 32 500 mégawatts en 15 ans seulement!
Au Québec, il est possible de créer d'autres grands barrages et d'autres grandes centrales hydroélectriques : on est loin d'avoir exploité toutes les ressources. D'ailleurs le Québec ne consomme pas toute l'énergie hydroélectrique qu'il produit : le surplus (d'environ 30 000 millions de kilowatts/heures par année) est exporté au Nouveau-Brunswick, en Ontario et aux États-Unis. Les complexes hydroélectriques québécois les plus imposants sont :

  • le complexe de La Grande Rivière (10 500 MW),
  • Churchill Falls - au Labrador (5 225 MW),
  • Manicouagan (3 500 MW).

Le Québec possède 52 centrales hydroélectriques en service. Les lignes de transport et de répartition de l'électricité ainsi produite courent sur 91 924 kilomètres.
Le Québec vend pour plus de 5 milliards de dollars d'électricité : c'est le pays de l'«or blanc»!

119. Quels sont les deux combustibles qui fournissent près de la moitié de toute l'énergie utilisée au Canada?

Ce sont le pétrole et le gaz naturel.
Il y a aussi le charbon et les sables bitumineux. Mais les deux précédents sont les plus utilisés dans les secteurs industriel et domiciliaire et pour véhicules et moteurs de toutes sortes.

120. Quel produit provenant du sud de l'Ontario représente l'une des principales exportations canadiennes?

Ce sont les produits de l'industrie de l'automobile. Ces produits comprennent des voitures, des pièces d'automobile, du matériel de transport. À titre d'exemple, une seule chaîne de montage à Oshawa peut sortir 800 véhicules finis par jour.

121. Quels sont les trois minéraux qui font encore l'objet d'une exploitation minière dans les deux territoires de nos jours?

Les territoires du Grand-Nord canadien ont été le point de mire des chercheurs d'or vers la fin des années 1800. Actuellement, on y exploite encore des mines d'or, de plomb et de zinc. Une autre richesse du sous-sol des territoires sont les minéraux combustibles, le pétrole et le gaz naturel.

122. Quelle ville représente un centre important d'expédition et relie par voie aérienne le Canada et les autres pays de l'autre côté de l'océan Pacifique?

Cette ville est Vancouver.
Troisième agglomération urbaine en importance au Canada, elle est sise sur les bords du Pacifique et de ce fait elle est le relais des lignes aériennes et maritimes entre l'Extrême-Orient et le Canada.

123. Pour quels produits la péninsule du Niagara est-elle reconnue?

Cette pointe de territoire canadien qui s'étale vers le sud, entre les lacs Huron et Érié, jouit d'un climat plus tempéré et d'une grande fertilité des sols. On cultive dans cette région une grande variété de fruits (pêches, pommes, raisins...)

124. Plus de la moitié de l'industrie spatiale et aéronautique du Canada se trouve dans quelle province?

C'est dans la grande région de Montréal que s'est établie plus de moitié de l'industrie aérospatiale et aéronautique canadienne.

125. Qu'est-ce qui fait la renommée de la vallée de l'Okanagan?

Cette vallée située entre les chaînes de montagnes du Centre de la Colombie-Britannique est renommée pour ses magnifiques vergers.

126. Quel poisson est à la base d'une importante industrie sur la Côte-Ouest?

En Colombie-Britannique on pratique la pêche commerciale, même s'il n'y a pas de bancs de poissons très étendus au large de la Côte-Ouest. Cette côte est dentelée de fjords et de baies qui abondent en variétés de poissons : du hareng, du flétan et surtout plusieurs sortes de saumons.
Ce poisson est péché près des côtes et en haute mer. Les saumons roses, cohos, quinnats, kétas et sockeyes, constituent les deux tiers des prises de l'année de la province de la Colombie-Britannique.
Puisque ce poisson est très apprécié sur les marchés mondiaux, la salmoniculture s'implante de plus en plus dans la région du Pacifique.
La Colombie-Britannique capture annuellement 225 000 tonnes de poissons (en majeure partie du saumon) pour une valeur de 300 millions de dollars.

127. Qui est le chef d'état du Canada?

Le chef d'état du Canada est le souverain britannique.

128. Qui est le représentant de la reine au Canada?

Les représentants du souverain britannique sont le Gouverneur général, les Lieutenants-gouverneurs, les Commissaires, respectivement auprès du Gouvernement canadien, des gouvernements provinciaux et des gouvernements territoriaux.

129. Quel est le nom du Gouverneur général?

Actuellement, en 1997, le Gouverneur général est Son Excellence Roméo Leblanc.

130. Comment appelez-vous le représentant de la reine dans les provinces et les territoires?

Le représentant du Souverain britannique dans une province est le Lieutenant-gouverneur, et dans un territoire c'est le Commissaire. L'un et l'autre sont nommés par le Premier ministre du Canada.

131. Comment appelle-t-on le système de gouvernement du Canada?

Le Canada est un état confédéral, résultant d'une union de provinces et de territoires, régi comme une monarchie constitutionnelle, à régime parlementaire et de partis.

132. Nommez les trois parties du Parlement.

Le Parlement fédéral est composé d'un cabinet des ministres, de la Chambre des Communes (députés élus) et du Sénat (sénateurs, nommés par le Premier ministre).

133. Comment appelle-t-on les trois niveaux de gouvernement?

Les trois niveaux de gouvernement au Canada sont les suivants : le Gouvernement fédéral, les gouvernements provinciaux et territoriaux, les conseils municipaux.

134. Expliquez en quoi diffèrent les trois niveaux de gouvernement.

Les secteurs de responsabilité sont différents.

  • Le fédéral s'occupe de défense, de relations internationales, de monnaie, de justice, de transport, de navigation, de péréquation entre les diverses provinces et les divers territoires;
  • les gouvernements provinciaux et territoriaux s'occupent des soins de santé, de l'éducation, des réseaux routiers, de sécurité, d'aide aux citoyens démunis;
  • les conseils municipaux s'occupent des services d'eau, de la collecte des déchets, de parcs et d'amusement, de culture, de sécurité, de la circulation, de l'entretien des artères urbaines et rurales...

135. Nommez deux niveaux de gouvernement et expliquez en quoi ils sont différents.

La Chambre des Communes (Gouvernement fédéral) approuve des lois qui s'appliquent dans tout le Canada; les Assemblées provinciales ou territoriales aussi ont le pouvoir de légiférer, mais leurs lois ne s'appliquent que sur la population de leur province ou territoire respectif; les Conseils municipaux ne font pas de lois, mais ils publient des règlements qui n'ont force que dans leur ville ou leur village.

Ces trois ordres de responsabilités ont été définis en 1867, dans i'«Acte de l'Amérique du Nord britannique».

136. Nommez deux responsabilités de chaque niveau de gouvernement.

Le Gouvernement fédéral s'occupe des problèmes qui touchent tout le Canada d'un océan à l'autre. Donc ses responsabilités seront :

  • la défense du pays,
  • la politique étrangère,
  • la citoyenneté,
  • la monnaie,
  • la surveillance aux frontières...

Les Gouvernements provinciaux et territoriaux s'occupent de :

  • l'éducation,
  • des soins de santé,
  • du réseau routier...

Il arrive que certaines responsabilités soient partagées entre le gouvernement fédéral et les gouvernements provinciaux ou territoriaux.

Les Conseils municipaux des villes et des villages s'occupent de :

  • services de police,
  • services d'incendie,
  • déneigement,
  • eau potable,
  • recyclage...

Les citoyens canadiens ont le devoir et le droit d'intervenir à ces trois niveaux de gouvernements, en participant aux élections fédérales, provinciales ou municipales et en exprimant démocratiquement leurs points de vue, dans le cadre d'associations, de groupes de pression, ou personnellement et directement auprès de leurs élus.

137. Comment appelez-vous une loi avant qu'elle ne soit adoptée?

C'est un «projet de loi».

138. Comment un projet de loi devient-il une loi?

Le Gouvernement fédéral, par exemple, propose l'adoption d'une nouvelle loi d'abord à la Chambre des Communes. Une fois que la majorité des députés de la Chambre l'ont approuvée, elle est présentée aux Sénat. Ici elle est de nouveau débattue par les Sénateurs. Lorsque la majorité des sénateurs l'aura approuvée, elle devra être soumise à l'approbation et à la sanction du Gouverneur général.
Les députés et les sénateurs ont plusieurs occasions d'étudier, d'amender et de débattre chaque projet de loi : les caucus, les commissions parlementaires ou sénatoriales, des audiences publiques, les débats à la Chambre lors des étapes de lecture du projet...

139. Quelle est l'étape finale avant qu'un projet de loi ne devienne une loi?

L'étape finale est toujours l'approbation et la sanction du représentant du Souverain ou de la Souveraine : donc du Gouverneur général pour les lois fédérales, des Lieutenants-gouverneurs ou des Commissaires pour les lois provinciales ou territoriales.

Chaque loi doit être conforme à la Constitution canadienne et à la Charte des droits et libertés. Chaque loi peut être contestée devant les Tribunaux, qui pourraient être appelés à juger de sa constitutionnalité.

140. Comment appelle-t-on la personne qui siège à la Chambre des communes?

La personne qui siège à la Chambre des Communes est un député. Tout citoyen âgé d'au moins 18 ans a le droit de se présenter comme candidat à une élection fédérale.

141. Comment les députés sont-ils choisis?

Les députés sont élus par leurs concitoyens.
Quand il y a des élections fédérales (en principe, à tous les 5 ans), les partis politiques présentent leurs candidats dans les diverses circonscriptions électorales. Il peut donc y avoir plusieurs candidats sur la liste électorale d'une circonscription. Les électeurs votent pour le candidat de leur choix. Le candidat qui obtient le plus grand nombre de voix est élu, il siégera à la Chambre des Communes comme député de sa circonscription. Les circonscriptions ne peuvent avoir plus d'un député pour les représenter au Parlement d'Ottawa.

142. Qui les députés représentent-ils?

Ainsi le député représente tous les citoyens et citoyennes qui résident dans la circonscription électorale qui l'a élu pour siéger à la Chambres des députés.

143. Que fait un député?

Il représente les intérêts des citoyens de sa circonscription au moment de voter de nouvelles lois.

Toujours au nom des citoyens de sa circonscription, il pose des questions aux représentants du Gouvernement afin de faire valoir les points de vue de ses électeurs.

Il cherche des solutions aux problèmes sociaux que vivent les citoyens canadiens, surtout ceux de sa circonscription.

I! travaille pour trouver des renseignements ou des solutions aux problèmes que pourraient rencontrer ses électeurs avec les services gouvernementaux fédéraux.

144. Qu'est-ce qu'une «circonscription électorale»?

Le Canada est divisé en régions géographiques, avec un bassin de population. Les citoyens qui résident dans une de ces régions données élisent un député pour les représenter à la Chambre des communes.
On appelle ces régions des «circonscriptions électorales».

145. Combien compte-t-on de circonscriptions électorales au Canada?

Il y a environ 300 circonscriptions électorales fédérales au Canada. Ce chiffre peut varier : selon les fluctuations démographiques et les concentrations de la population canadienne, le Gouvernement peut fondre des circonscriptions ou en créer de nouvelles, ou même en modifier le territoire.

146. Dans quelle circonscription électorale habitez-vous?

Si vous êtes citoyen canadien, vous devriez être inscrit :

  • sur la liste électorale d'une circonscription fédérale,
  • sur la liste électorale d'une circonscription provinciale,
  • et sur la liste électorale municipale de l'endroit où vous habitez.

Dès qu'une élection de l'un de ces trois niveaux de gouvernement est déclenchée, vous devez vous informer à savoir dans quelle région électorale vous résidez, et ensuite si vous figurez sur la liste des électeurs.
Mais maintenant, savez-vous comment répondre à cette question?

147. Quelles sont les quatre conditions que vous devez respecter pour voter à une élection fédérale?

Les quatre conditions à respecter pour voter à une élection fédérale sont :

  1. être citoyen canadien,
  2. être âgé d'au moins 18 ans,
  3. être inscrit sur la liste des électeurs,
  4. et résider dans la circonscription électorale.

148. Que signifie un recensement?

Avant chaque élection, des personnes engagées par le bureau du directeur des élections dressent la liste de tous les citoyens qui peuvent être appelés à voter. On appelle ces personnes des «recenseurs».

149. Que font les recenseurs?

Bien avant le jour fixé pour le scrutin, les recenseurs frappent à la porte de toutes les demeures de la circonscription, demandent le nom des personnes de 18 ans et plus qui y résident, vérifient si elles ont le droit de voter et délivrent à chacune d'elles une «carte de l'électeur».

150. Qu'est-ce qu'une fiche d'information de l'électeur?

Cette fiche ou carte de l'électeur confirme que le nom de celui-ci est inscrit sur la liste électorale de la circonscription. On y Indique également le jour, l'horaire et le lieu du scrutin. Sur cette carte on indique également le téléphone et l'adresse du bureau d'Élections Canada situé dans votre circonscription.
Si votre carte d'électeur contient des renseignements inexacts sur votre personne, vous vous adressez à ce bureau d'Élections Canada pour tout rectifier.
Si vous ne trouvez pas le numéro de ce bureau, demandez l'aide du téléphoniste au 411, ou vous vous adressez sans frais à : Élections Canada 1-800-267-8683.

151. Comment faites-vous pour faire inscrire votre nom sur la liste des électeurs?

Pour être inscrit sur la liste des électeurs, vous fournissez les renseignements demandés lors du passage des recenseurs. S i vous êtes absent à leur premier passage, ils vous laisseront une note, indiquant le jour et l'heure de leur seconde visite.
Si là vous êtes encore absent, ils vous laisseront une autre note, indiquant le lieu et le téléphone du bureau d'Élections Canada de votre circonscription.
C'est à ce bureau qu'il faudra s'adresser, avec en main vos documents d'identification.

152. Quel organisme gouvernemental appelez-vous si vous n'êtes pas recensé?

Si vous avez des raisons de croire que vous n'êtes pas recensé, vous devez vous adresser au bureau d'Élections Canada de votre circonscription, ou bien vous demandez les services du standardiste au numéro 411, ou encore vous appelez sans frais à : 1-800-267-8683.

153. Qu'est-ce qu'un bureau de scrutin?

Un bureau de scrutin c'est la place désignée pour voter le jour du scrutin.
En général c'est une grande salle, avec plusieurs isoloirs pour assurer le secret du vote de chaque citoyen. Des personnes responsables sont mandatées pour voir à ce que les élections se déroulent en paix et dans l'ordre, respectant les règles de la démocratie.

154. Qu'est-ce qu'un bulletin de vote?

Un bulletin de vote est un papier très important : il vous est remis au bureau même du scrutin par un membre du personnel électoral. En cochant la case appropriée, vous exprimez votre choix politique et vous votez pour un candidat.

[Voir l'image pleine grandeur]Un bulletin de vote

155. Qu'est-ce qui est écrit sur un bulletin de vote?

Sur le bulletin de vote doit figurer la liste complète des candidats de la circonscription par ordre alphabétique de A à Z.

156. Qu'inscrivez-vous sur un bulletin de vote à une élection fédérale?

Sur le bulletin de vote on indique le candidat de son choix en apposant un signe à côté de son nom, dans l'espace approprié. Ce signe peut être : crochet, X, +, O, etc.

157. Que signifie un scrutin secret?

«Scrutin secret» signifie que personne n'a le droit de surveiller l'électeur dans l'isoloir afin de voir pour qui il vote, ni d'examiner son bulletin une fois qu'il l'a rempli.
D'ailleurs chaque électeur remet et introduit son bulletin replié dans la boîte de scrutin.
On ne peut pas non plus obliger l'électeur à dévoiler pour quel candidat il a voté.

158. Qui a le droit de vote aux élections fédérales?

Tous les citoyens canadiens âgés de 18 ans et plus, inscrits sur la liste des électeurs, ont le droit de voter dans la circonscription où ils résident et où ils sont inscrits.
Si le citoyen vit à l'extérieur du pays depuis moins de 5 ans, ou s'il est engagé dans les Forces armées canadiennes ou s'il travaille à l'étranger pour le Gouvernement fédéral ou pour certains organismes, il garde le droit de voter. Cela se fait généralement auprès des bureaux consulaires ou des ambassades du pays.

159. Qui a le droit de se présenter candidat aux élections fédérales?

Tout citoyen de 18 ans et plus a le droit de se porter candidat aux élections fédérales. Il existe toutefois des procédures et formalités à remplir.
Certains candidats sont choisis par l'organisation des partis politiques : ce sont les «candidats de parti». D'autres se présentent d'eux-mêmes et on les appelle les «candidats indépendants».

160. Pour qui votent les Canadiens lors d'une élection fédérale?

Généralement, lors d'une élection fédérale, les citoyens expriment leur choix sur plusieurs personnes et éléments :

  • l'électeur choisit d'abord un candidat qu'il juge apte à représenter tous les citoyens de sa circonscription;
  • si ce candidat est un candidat de parti, en lui accordant son vote, l'électeur choisit en même temps un parti politique;
  • de ce fait, l'électeur appuie également le programme dudit parti politique.

161. Comment le gouvernement se forme-t-il après une élection?

Après une élection fédérale, les bulletins de vote sont immédiatement comptés dans les circonscriptions à travers tout le pays et le parti politique qui fait élire le plus grand nombre de députés est porté au pouvoir afin qu'il forme le nouveau Gouvernement.

162. Comment le Premier ministre est-il choisi?

Le chef du parti qui est ainsi porté au pouvoir devient le Premier ministre du Canada. Lui et son parti peuvent gouverner le pays à condition de pouvoir compter sur l'appui de la majorité des députés de la Chambres des Communes.

163. Quand une élection doit-elle avoir lieu conformément à la Constitution?

Au Canada, il y a une élection générale au moins à tous les cinq ans. Il appartient au Premier ministre de déclencher les élections. Un vote de non confiance ou d'autres circonstances politiques peuvent obliger le Premier ministre à anticiper la date des élections générales.
Si la majorité des députés vote contre une décision importante ou un projet de loi déposé par le gouvernement, le parti au pouvoir est défait, le Premier ministre est alors contraint de se démettre et des élections générales sont normalement déclenchées.

164. Que font les partis politiques?

Les partis politiques sont des groupes de personnes partageant les mêmes idées sur la façon de conduire et de gouverner le pays. Au Canada, de vieux partis existent depuis très longtemps, comme le parti conservateur et le parti libéral. Mais les Canadiens peuvent toujours en créer de nouveaux.

165. Que signifie «plate-forme électorale»?

Les partis politiques se présentent à des élections fédérales en expliquant à la population leur programme politique. Dans ce programme, ils définissent les actions qu'ils prendraient s'ils étaient portés au pouvoir.
Les membres des partis politiques se réunissent dans des congrès et des comités pour établir et définir ce programme. Ce sont eux qui choisissent le chef du parti auquel ils appartiennent. Circonscription par circonscription, ils choisissent également les candidats aux élections. Durant les campagnes électorales, ils travaillent pour faire élire leurs candidats.
L'ensemble des divers points du programme d'un parti et l'équipe de politiciens qu'il propose à l'électorat canadien constituent la«plate-forme électorale» du parti.

166. Nommez tous les partis politiques fédéraux représentés à la Chambre des communes et leurs chefs.

Actuellement, en 1997, 5 partis politiques sont représentés à la Chambre des Communes :

les partis : les chefs :

le parti libéral du Canada

le bloc québécois

le parti réformiste

le nouveau parti démocratique

le parti progressiste conservateur

quelques députés indépendants

(sans chef)

167. Quel parti politique fédéral est au pouvoir?

C'est le parti libéral du Canada, avec députés élus.

168. À quel parti appartient votre député?

Demandez à vos amis ou à votre professeur, si vous l'ignorez.

169. Que signifie pour un parti politique «être au pouvoir»?

Un parti politique est au pouvoir, quand il a fait élire une majorité de représentants à la Chambre des Communes. Dans ce cas, son chef devient Premier ministre et il a le mandat de former le cabinet des ministres qui devront l'aider à gouverner le pays.

170. Comment appelle-t-on les partis qui ne sont pas au pouvoir?

Les partis qui ne sont pas au pouvoir s'appellent «partis d'opposition».

171. Quel parti devient l'opposition officielle?

C'est le parti d'opposition qui compte le plus grand nombre de députés à la Chambre des Communes.

172. Quel est le rôle des partis d'opposition?

Le rôle de ces partis est de corriger les politiques du parti au pouvoir, de surveiller ses actions, de s'opposer aux lois proposées par le gouvernement ou d'en proposer des amendements.

173. Quel parti est l'opposition officielle au niveau fédéral?

Actuellement, en 1997, le parti qui forme l'opposition officielle c'est le Bloc québécois : d'idéologie nationaliste, sécessionniste, il est entièrement composé de députés représentant des circonscriptions du Québec.

174. Qu'est-ce qu'un candidat politique?

C'est un candidat présenté par un des partis politiques.

175. Comment appelez-vous un candidat qui n'appartient pas à un parti politique?

Ce candidat s'appelle un candidat «indépendant».

176. Qu'est-ce qu'un ministre?

Habituellement choisis parmi les députés du parti au pouvoir, les ministres assument la responsabilité d'un ministère et gèrent avec le Premier ministre un domaine de la vie publique du pays. Ils forment, avec le Premier ministre, le Cabinet des ministres. Ensemble, ils prennent des décisions importantes pour la vie et l'avenir du pays tout entier. Ce sont eux, généralement, qui proposent de nouvelles lois.
Leurs actions et décisions peuvent être remises en question et critiquées par tous les députés de la Chambre des communes, ainsi que par des groupes de citoyens.

177. Comment sont choisis les sénateurs?

Les sénateurs sont choisis et proposés par le Premier ministre. C'est toutefois le Gouverneur général qui les nomme pour qu'ils siègent au Sénat.

178. Comment un parti au pouvoir peut-il être renversé au Parlement?

Un parti au pouvoir est renversé, lorsqu'il perd la majorité des sièges de la Chambre des Communes, lorsqu'il est battu sur une motion de vote de confiance ou sur une décision importante (la proposition d'une nouvelle loi, par exemple). Dans ces circonstances, le Premier ministre doit appeler des élections générales.

179. Quel est le nom du Premier ministre du Canada?

Actuellement, en 1997, le Premier ministre du Canada est M. Jean Chrétien.

180. Quel est le nom de votre député?

Si vous ignorez son nom, demandez-le à vos amis ou à votre professeur.

181. Comment pouvez-vous communiquer avec votre député?

Vous pouvez aussi consulter l'annuaire téléphonique à la section «bleue» du Gouvernement du Canada : vous trouverez le numéro de téléphone des «Renseignements et références aux programmes et services fédéraux», ou bien le numéro de «Référence Canada». En appelant, vous donnez votre adresse et votre numéro de téléphone à l'agent qui répond à votre appel : cet agent vous communiquera le nom et le téléphone du bureau de comté de votre député.
Vous pouvez également communiquer avec votre député en vous rendant directement à son bureau, situé dans votre circonscription électorale.
On peut aussi écrire à son député, lorsqu'on en connaît le nom, à cette adresse :

Chambre des communes
OTTAWA (Ont.)
K1A 0A6

On peut adresser une lettre à un député à cette adresse, sans y apposer de timbre.

182. Qui les membres des assemblées nationales ou législatives provinciales représentent-ils?

Les provinces et les territoires du Canada sont également divisées en circonscriptions électorales provinciales ou territoriales. Les citoyens qui y résident sont appelés aux urnes, suivant des normes semblables à celles qui sont en vigueur aux élections fédérales, Les citoyens élisent ainsi des représentants aux assemblées législatives de leur province respective ou de leur territoire.
Cette assemblée législative s'appelle parfois «Assemblée nationale», ou «Chambre des députés provinciaux».
Au niveau des provinces et des territoires il y a également des partis politiques, des candidats de parti, des candidats indépendants.
Ici encore le chef du parti qui fait élire le plus grand nombre de députés devient Premier ministre et c'est lui qui choisit parmi les membres de son caucus les Ministres qui composeront son Cabinet.
Le Premier ministre et ses ministres proposent des lois pour la province ou le territoire. Ces lois sont débattues par les députés du parti au pouvoir, par ceux des partis d'opposition et par les députés indépendants.
Le parti provincial au pouvoir peut être battu en Chambre par un vote de non confiance ou par un vote contraire à ses propositions de lois.
La personne qui représente le Souverain britannique auprès d'un gouvernement provincial s'appelle «Lieutenant-gouverneur». Ce personnage sanctionne les lois provinciales et les décisions importantes du gouvernement provincial et en garantit la constitutionnalité. La personne qui remplit ces fonctions auprès d'un gouvernement territorial s'appelle «commissaire».

183. Quel niveau de gouvernement adopte des «règlements»?

Les gouvernements municipaux, composés de conseillers municipaux et dirigés par des «Maires», ont le pouvoir d'adopter des règlements pour le bien-être des habitants d'une ville ou d'un village. Les maires et les conseillers municipaux sont élus lors d'élections municipales.
Il est important de bien connaître les normes qui s'appliquent en ces circonstances, de façon à bien exercer son droit de vote et à bien participer au bien commun de sa communauté.

Section II

Cette section touche les particularités de votre région, de la province ou du territoire où vous résidez. Vous ne pourrez pas trouver ici réponse à toutes les questions : il faudra vous renseigner auprès d'amis ou auprès de votre professeur.

184. Quand les premiers pionniers d'Europe sont-ils arrivés dans votre région?

Région de l'Atlantique
(N.-B., N.-É., T.-N., Î.-du-P.-É.)

1605
Fondation de Port-Royal
première colonie permanente

Région du Centre
(Qc et Ont.)

1608
fondation de la ville de Québec et de la Nouvelle-France

Région des Prairies
(Man., Alb., Sask.)

1812
arrivée des premiers colons écossais à Rivière-Rouge

Côte-Ouest
(C.-B.)

1774-1778
explorateurs espagnols et anglais
1792
arrivée du capitaine Vancouver

Grand-Nord
(Y., T.-du-N.O., Baie d'Hudson)

1825
la Compagnie de la Baie d'Hudson
1896
ruée vers l'or

185. Qui ont été les premiers pionniers dans votre région?

provinces/territoirespremiers pionniers

Québec

en 1608, Champlain fonde Québec Début de la Nouvelle-France

Ontario

jusque en 1791, Indiens, Français et Anglais luttent pour le territoire en 1791, fondation de la colonie du Haut-Canada (Loyalistes)

Manitoba

dès 1680, commerçants de fourrures français et anglais en 1682, fondation de Port Nelson au début des années 1800, peuplement de la vallée de la Rivière-Rouge (Métis, Français, Écossais)

Saskatchewan

1774, la traite des fourrures 1872, arrivée des premiers colons et fondation de Regina

Alberta

1774, premier poste de traite des fourrures au Lac Athabasca vers 1810, arrivée massive d'immigrants

Colombie-Britannique

1795, retraits des Espagnols 1850, début d'une immigration massive

Yukon

après 1825, ouverture de postes de traite par la Co. de la Baie d'Hudson 1896, début de la ruée vers l'or

Territoires du N.-O.

1880, ces territoires sont acquis par le Canada.

Nunavut

Nouveau territoire qui sera effectif à partir de 1999. Composé surtout des les Arctiques, il sera le domaine des Inuit

186. Pourquoi les pionniers européens sont-ils venus dans votre région dans les années 1600,1700,1800 ou début 1900?

Les pionniers européens sont venus au Canada pour divers motifs selon les siècles :

1600
comme explorateurs et conquérants
comme pêcheurs,
comme commerçants de fourrures
comme colons

1700
comme colonisateurs, fondant des colonies, des villes
comme réfugiés fuyant la révolution américaines
comme soldats ou mercenaires démilitarisés
comme colons

1800
comme chercheurs d'or
comme immigrants et défricheurs (campagnes)
comme mineurs
comme groupes religieux fuyant des persécutions

1900
comme immigrants (campagnes et villes)
comme réfugiés politiques
comme victimes de persécutions (pogroms, génocides...)

187. Quelle est la capitale de la province ou du territoire où vous habitez?

(Consultez le tableau des Provinces et des Territoires, avec les capitales respectives.)

188. Quelles sont les principales industries de votre ville, province ou région de nos jours?

Maritimes

  • production laitière
  • production agricole (patates, pommes...)
  • pâtes et papiers
  • pêcheries
  • sidérurgie
  • minéraux combustibles (pétrole et charbon)
  • communications (haute technologie)

Québec

  • pâtes et papiers
  • mines (fer, or, argent, cuivre, plomb, zinc.)
  • hydroélectricité
  • production agricole (céréales, volailles, lait...)
  • les alumineries,

Ontario

  • machineries
  • produits chimiques
  • produits agricoles (céréales, fruits...)
  • aciéries
  • raffineries
  • mines
  • pâtes et papiers

Prairies

  • céréales
  • bovins
  • mines
  • minéraux combustibles
  • ciment, engrais

Côte-Ouest

  • pâtes et papiers
  • bois d'œuvre
  • mines
  • hydroélectricité
  • minéraux combustibles
  • pêcheries

Yukon

  • mines
  • minéraux combustibles
Autres territoires
  • mines
  • minéraux combustibles

189. Quelle est l'industrie manufacturière la plus importante de votre région, de nos jours?

Dans les Maritimes, les industries tes plus importantes sont :

  • les aciéries au Cap-Breton,
  • les chantiers navals de St-John's (N.-B.),
  • les conserveries des produits de la mer,
  • les télécommunications (Nouveau-Brunswick),
  • le traitement des aliments (patates),
  • l'extraction des minéraux combustibles en haute mer (T.-N.).

Au Québec :

  • l'industrie laitière,
  • la production de volaille,
  • l'usinage des produits forestiers (bois, carton, papiers...)
  • le textile et la confection,
  • la machinerie, l'industrie automobile et l'avionnerie,
  • les produits pharmaceutiques,

En Ontario :

  • la production d'automobiles,
  • la production de produits synthétiques,
  • le traitement des produits de la terre (vins, volailles...),
  • la production de pièces métalliques et de machines diverses,
  • le papier,
  • des produits de haute technologie.

Dans les Praires :

  • abattoirs, moulins à farine,
  • ciment, produits chimiques, dérivés du pétrole,
  • engrais,
  • raffineries.

En Colombie-Britannique :

  • bois de construction,
  • produits de la pêche, poissons d'élevage,conserveries,
  • papier journal et carton,
  • transformation des minerais,
  • alumineries.

Dans les Territoires :

  • industrie de la fourrure,
  • artisanat.

Voici comment ces industries sont distribuées dans les villes et localités des provinces et des territoires canadiens :

1. Colombie-Britannique :

Pâtes et papiers, bois d'œuvre

Mackenzie, Prince George, Kitimat, Port Alice, Port Alberni, Victoria, Prince Ruppert, Powell River, Vancouver, Campbell River, New Westminster, Kamloops, Castelgar

Raffinage du pétrole

Fort St-John, Prince George, Vancouver

Conserveries de poissons

Prince Ruppert, Victoria, Vancouver

Conserveries de fruits/légumes

Okanagan Valley, Lower Fraser Valley

Métallurgie primaire

Kitimat, Trail

2. Territoires du Nord-Ouest et Yukon :

Métallurgie primaireYellowknife

3. Alberta :

Produits chimiques

Edmonton, Calgary, Medecine Hat

Pâtes et papiers, bois d'œuvre

Hinton

Raffinage du pétrole

Edmonton, Bowden, Calgary

Conserveries alimentaires

Edmonton, Medecine Hat

Métallurgies primaires

Fort Saskatchewan

Métallurgie de transformation

Edmonton, Calgary, Médecine Hat

4. Saskatchewan :

Raffinage du pétrole

Kamsack, Moose Jaw, Regina

Conserveries alimentaires

Saskatoon, Moose Jaw, Regina

Engrais

Esterhazy

Textiles

Saskatoon

Autres produits

Lloydminster, Saskatoon, Moose Jaw, Regina

5. Manitoba :

Métallurgie primaire

Thomson, Flin-Flon, Winnipeg

Métallurgie de transformation

Winnipeg

Textiles

Winnipeg

Pâtes et papiers

Pine Falls

Viandes

Winnipeg

Matériel roulant

Winnipeg

6. Ontario :

Pâtes et papiers

Kapuskasing, Iroquois Falls, Marathon, Kenora, Fort Frances, Red Rock, Terrace Bay, Sault Ste-Marie, Espagnola, Ottawa-Hull, Ste-Catharines-Niagara, Thunder Bay, Cornwall

Conserveries alimentaires

Thunder Bay, Kitchener-Waterloo, Strathford, Windsor, Chatham, London, Péninsule du Niagara, Belleville, Toronto

Matériel roulant

Thunder Bay, Windsor, Peterborough, Ste-Catharines-Niagara, Toronto, Kitchener

Automobile

Windsor, Oakville, Brampton, Oshawa

Textiles

Cornwall, Toronto, Kitchener-Waterloo, Kingston

Métallurgie

Kitchener-Waterloo, Toronto, de transformation Windsor, Ste-Catharines-Niagara

Métallurgie primaire

Sault Ste-Marie, Hamilton, Welland, Fort Colborne, Toronto, Port Hope, Ottawa, Kingston, Copper Ciiff, Sudbury, Faiconbridge

Raffinage du pétrole

Sarnia, Toronto

Appareils électriques

Guelph, Kitchener, London, Toronto, Peterborough, Belleville

Viandes

Kitchener-Waterloo

Imprimeries

Toronto, Ottawa

Produits chimiques

Toronto, Sarnia

Caoutchouc

Sarnia

Machineries

Toronto

7. Québec :

Pâtes et papiers

Lebel, Dolbeau, Alma, La Tuque, Baie-Comeau, Clermont, Québec, Mauricie, Témiscamingue, Chandler, Rivière-du-Loup

Chantiers navals

Québec, Sorel-Tracy

Conserveries alimentaires

Québec, Montréal

Métallurgie primaire

Baie-Comeau, Alma, Mauricie, Montréal, Sorel-Tracy, Murdochville, Chicoutimi, Jonquière

Machineries
Automobiles

Montréal
Ste-Thérèse

Textiles
Chaussures

Montréal, Québec, Estrie
Montréal, Québec

Raffinage du pétrole

Montréal, Québec

Caoutchouc

Estrie

Tabac

Louiseville, Mauricie

Meubles

Estrie

Autres produits

Rouyn-Noranda, Val-d'or, Québec, Montréal, Estrie, Lac-St-Jean

8. Nouveau-Brunswick :

Pâtes et papiers

Edmonston, Bathurst, Dalhousie, Newcastle

Conserveries de poissons

Caraquet, Blacks Harbour, Richibouctou

Chantiers navals

St-John

Raffinage du pétrole

St-John

Conserveries alimentaires

St-John

9. Terre-Neuve :

Pâtes et papiers

Grand Sault, Corner Brook, Stephenville

Conserveries de poissons

Carbonear, Marbour Grace, St-John's, Yarmouth

raffinage du pétrole

Come by chance

10. Nouvelle-Écosse :

Conserveries de poissons

Yarmouth, Shelburne, Lonenburg

Chantiers navals

Halifax

Pâtes et papiers

Port Hawkesbury

Métallurgie primaire

Sydney

Conserveries alimentaires

Annapolis Valley, Halifax

Matériel roulant

Truro

et autres produits

Truro, Halifax

190. Énumérez trois minéraux que l'on retrouve dans votre province ou territoire.

Vous pouvez choisir parmi ces listes de minéraux :

1. Nouvelle-Écosse :

minéraux industriels

gypse (2/3 de la production canadienne), sel

combustibles minéraux

charbon

2. Nouveau-Brunswick :

métaux

fer, zinc, cuivre, argent

3. Terre-Neuve :

métaux

métaux précieux

minéraux industriels

sel, amiante

combustibles minéraux

pétrole (projet «Hibernia»)

4. Québec :

métaux

fer, métaux précieux, zinc, nickel, cuivre, or et argent

minéraux industriels

sel, amiante (95% de la production canadienne)

5. Ontario :

métaux

uranium, fer, zinc, métaux précieux, cuivre, nickel, platine

minéraux industriels

sel, gypse

combustibles minéraux

gaz naturel

6. Manitoba :

métaux

cuivre, zinc, fer, nickel, argent

minéraux industriels

gypse

combustibles

pétrole

7. Saskatchewan :

métaux

uranium, métaux précieux, nickel, cuivre, zinc, fer, argent

minéraux industriels

sel, potasse (85% de la production canadienne)

combustibles minéraux

pétrole, gaz naturel

8. Alberta :

métaux

uranium

minéraux industriels

sel

combustibles minéraux

pétrole, gaz naturel, charbon (97% de la production minière de la province)

9. Colombie-Britannique :

métaux

métaux précieux, cuivre, nickel, fer, zinc, argent, or, molybdène

minéraux industriels

amiante, gypse

combustibles minéraux

pétroles, gaz naturel

10. Territoires et Yukon :

métaux

métaux précieux, or, fer, cuivre, argent, zinc

combustibles minéraux

pétroles, gaz naturel

191. Nommez trois ressources naturelles importantes pour l'économie de votre région, de nos jours.

Après avoir étudié les divers cahiers, vous devriez être en mesure de savoir laquelle ou lesquelles de ces ressources sont importantes pour votre région ou province :

  1. les pêcheries : Région Atlantique, Québec, Côte-Ouest
  2. les produits forestier s .Québec, Ontario, Maritimes, Côte-Ouest
  3. les produits du sous-sol : Québec, Ontario, Maritimes, Prairies, Côte-Ouest, Territoires
  4. l'hydroélectricité : Québec, Côte-Ouest
  5. les produits du sol (agriculture) : Prairies, Côte-Ouest, Région du Centre, Maritimes
  6. les produits manufacturés : Ontario, Québec,
  7. la haute technologie : Ontario, Québec, Nouveau-Brunswick

192. Énumérez les activités qui sont importantes pour l'industrie touristique de votre région.

Le tourisme est une activité importante pour une région. Cette activité est étroitement reliée aux beautés naturelles des sites, aux curiosités qu'offre l'environnement naturel et humain, aux mémoires historiques d'une ville ou d'une région.
Le Canada possède des régions remarquables pour leurs beautés naturelles.

Citons en premier les régions arctiques canadiennes, avec de grandes îles (Ellesmere, Baffin, Axel, Banks), des montagnes (hautes jusqu'à 2 850 m.), des fjords (île Axel, baie de Bathurst, baie de Wager), des déserts polaires (péninsule de Borden, baie de Creswell), mais également avec une flore variée (baie de Creswell, réserve de Thelon), des sanctuaires d'oiseaux migrateurs (île Bylot, île Banks, chaînon du Caribou et détroit de Napoiak, au Yukon), des troupeaux de bœufs musqués (îles Banks, réserve de Thelon), de caribous (Caniapiscau). Entre la Horton et la Anderson, les collines Smoking présentent des dépôts bitumineux en perpétuelle ignition. Dans la baie de Bathurst, les chutes Wilberforce sont les plus hautes et impressionnantes de la région polaire (50 m.)
Le Canada a créé plusieurs parcs nationaux dans cette région, dans le but de préserver les espèces animales du Grand-Nord.

Au sud du 60° parallèle, il y a en territoire canadien beaucoup de beautés naturelles plus facilement accessibles. Le long de la Côte-Ouest on peut visiter l'archipel de la Reine-Charlotte, les côtes septentrionales de la Colombie-Britannique, les îles du Golfe et l'estuaire du Cowichan, ainsi que la chaîne côtière couverte d'immenses forêts de conifères géants. Plus à l'intérieur, les Rocheuses canadiennes constituent un centre d'attraction sportive et touristique unique au monde : d'ailleurs elles sont reconnues internationalement comme faisant partie du patrimoine mondial.

En Alberta, les Bad Lands recèlent beaucoup de fossiles dinosauriens.
Au nord des provinces des Prairies, on peut observer la transhumance des ours polaires et une grande variétés d'oiseaux migrateurs.
À l'embouchure de la Rivière-des-Français, on découvre le début des Grands Lacs, la plus grande étendue d'eau douce du globe. Au sud de l'Ontario, les chutes de la rivière Niagara sont connues dans le monde entier.

En se dirigeant vers le golfe du Saint-Laurent, on rencontre le fjord du Saguenay, les îles de l'estuaire, Anticosti et la Gaspésie. Les eaux du Fleuve, à la hauteur de Tadoussac, sont le refuge des bélugas, des baleines bleues, des marsouins. Les côtes présentent des sanctuaires d'oiseaux (fous de bassan, mascareaux, cormorans...), ainsi que des curiosités naturelles comme le rocher de Percé.

Dans les Provinces Atlantiques, la douceur des paysages, la tiédeur des plages, la richesse des forêts en petit et gros gibier, et celle des rivières et des baies en poissons, font de cette région une immense aire de vacances.
La Côte-Est du Canada connaît parmi les plus hautes marées au monde.

Les mémoires historiques parsemées sur le territoire canadien témoignent d'une présence humaine très ancienne : comme les pétroglyphes indiens de la rivière Milk, les peintures rupestres de la vallée du fleuve Churchill, les vestiges d'habitats humains de l'Ungava, les restes Vikings de l'Anse-aux-Meadaws. Il y a également les mats totémiques et les villages amérindiens de l'île de Vancouver, qui ne cessent d'émerveiller les visiteurs.
Le Vieux-Québec, avec sa Place royale, est classé comme site du patrimoine mondial.

Le Gouvernement canadien a multiplié les parcs nationaux à travers tout le pays. Certains de ces parcs comprennent également des reconstitutions historiques de villages, de forts, de systèmes militaires de défense, très instructifs à visiter, comme Louisbourg, Upper Canada Village, Grand-Pré, etc.

On retrouve au Canada d'importantes institutions culturelles, comme des musées de beaux-arts, de la science et de la technologie, des sciences de la terre, d'histoire naturelle, des civilisations, des jardins zoologiques, des jardins botaniques, des aquariums, des bibliothèques, des théâtres pour des compagnies de théâtre et d'opéra, pour des orchestres et des compagnies de danse et des divers arts de la scène, etc.
Des événements sportifs et culturels ont lieu chaque année au Canada et ils y attirent un grand nombre de visiteurs, comme le Stampede de Calgary, le Carnaval de Québec, le festival de jazz de Montréal.
Le Canada a reçu l'exposition internationale à deux reprises, ainsi que les Jeux olympiques d'été et d'hiver.

Voici, en bref, quelques records Canadiens :

le plus haut sommet

Mont Logan (Yukon) - 5 959 m.

le fleuve le plus long

Mackenzie - 4 241 km.

la plus vaste surface d'eau douce

Lac Huron - 36 000 km2.

la plus grande île

Terre de Baffin - 507 451 km2.

le plus vaste glacier

Ellesmere - 77 596 km2.

précipitations mensuelles

Swanson, C.-B. - 2 235 mm.

précipitations annuelles

Henderson Lake, C.-B. - 8 122 mm.

température minimale

Snag, T. N.-O. - -63°

chute de neige durant un hiver

Revelstoke, C.-B. - 24.4 m.

chute de neige en une journée

Lakelse Lake, C.-B. - 1.2 m.

endroit où il y a le plus brouillard

Bancs de Terre-Neuve : 120 j. par an

aurores boréales

Baie d'Hudson - 240 j. par an

marée la plus haute

Baie-aux-Feuilles, Qc - 19 m.

le plus grand cratère météorique

Sudbury, Ont. - 140 km. de diam.

métropole la plus peuplée

Toronto - 3 893 046 hab.

province la plus peuplée

Ontario - 10 084 900 hab.

Pour répondre aux questions qui suivent, le candidat doit prendre les renseignements appropriés dans son milieu, même si plusieurs éléments de réponse sont offerts dans les développements précédents.
Il y a forte chance que certaines de ces questions soient posées, pour vérifier l'intégration du candidat à son milieu d'accueil.

193. Qu'est-ce qui a toujours été important pour l'économie de votre région?

194. Qui est votre conseiller municipal, échevin, préfet ou conseiller régional?

195. Quel est le nom de votre maire?

196. Quel est le nom de votre représentant provincial (membre de l'Assemblée législative, député provincial ou membre de l'Assemblée nationale)?

197. Quel est le nom du premier ministre de votre province?

198. Quel parti politique est au pouvoir dans votre province ou territoire?

199. Quel est le nom du chef de l'opposition dans votre province?

200. Quel est le nom de votre lieutenant-gouverneur ou commissaire?

A. Gouvernement fédéral :

Nom du Gouverneur général ________________

Nom du Premier ministre ________________

Nom du parti au pouvoir ________________

Nom du parti d'opposition ________________

Nom du chef de l'opposition ________________

Nom de mon député ________________

Nom de son parti ________________

B. Gouvernement provincial ou territorial :

Nom du Premier ministre ________________

Nom du député provincial ________________

Nom du chef de l'opposition ________________

Nom du parti au pouvoir ________________

Nom du parti d'opposition ________________

Nom du Lieutenant-gouverneur ou du Commissaire ________________

C. Gouvernement municipal :

Nom du maire ________________

Nom de mon échevin ________________